Skip to content

Rêves de garçons de Laura Kasischke

10 août 2012

 

 

C’est l’histoire de trois adolescentes, à la fin des années 70, qui, de leur voiture décapotable, aguichent deux garçons qu’elles croisent… la plus mauvaise idée de leur vie.

 

Voilà un livre remarquablement bien construit. Le lecteur pense que le drame va surgir d’un endroit, mais que nenni ! Fausses pistes, leurres sont les ingrédients principaux de ce roman.

En mêlant adroitement les souvenirs anciens de la narratrice et le temps présent, l’auteure parvient à dépeindre avec réalisme l’univers des adolescentes et en même temps crée un suspense digne des films d’horreur.

C’est très habile, très maîtrisé avec des petites touches de poésie qui apportent au texte un ton particulier.

 

La fin est… inattendue, surprenante, terrible. La révélation de cette catastrophe qu’on attendait non sans impatience, laisse le lecteur pantois ! Et pourtant, si on reprend le texte, l’auteure avait laissé de petits signes, de petits indices, mais si petits… qu’on s’est laissé berner.

 

Formidable !

 

« J’ai compris à cet instant que ce qu’on dit est vrai – on peut vraiment sentir le regard d’un garçon posé sur soi. Je savais qu’ils étaient là avant même que Desiree ne me les montre. J’avais senti leur regard – ces rayons chauds qui passaient sur mes jambes et mes seins tandis qu’appuyée sur la Mustang, je léchais mes doigts englués de sel et de caramel. »

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :