Skip to content

Le nazi et le barbier de Edgar Hilsenrath

26 juillet 2012

Ce livre est paru en 1971 aux Etats-Unis, en 1977 en Allemagne et en 2010 en France.

En deux mots l’histoire : Max Schultz et Itzig Finkelstein naissent en même temps dans le même quartier. L’un est aryen mais a le physique d’un Juif, l’autre est Juif avec le physique d’un aryen. Ils étaient amis mais la guerre les a séparés puisque Max Schultz est devenu un génocidaire. Et c’est à la fin de la guerre que celui-ci prendra l’identité de son ex-ami mort dans un camp d’extermination, pour devenir un sioniste convaincu et engagé dans la lutte pour la création de l’état d’Israël.

Excellent ! Ce livre est drôle, burlesque, ironique, décalé. Un ton inégalé en littérature, qui peut surprendre mais qui m’a totalement séduite.

Quelle farce ! On a l’habitude de lire des textes lourds et pesants sur l’holocauste, des lignes qui vous arrachent les larmes. Ici, point de larmes, mais de l’humour noir, très noir.

Et à travers le prisme de cet humour caustique, le lecteur suit la montée du nazisme, la shoah, et le retour des Juifs en Palestine pour finir par la création de l’état d’Israël. Cette vision déjantée aurait pu être détestable, elle est succulente.

« Il m’aidait pour les devoirs, il m’entraînait au calcul mental et m’expliquait pourquoi il faut une MAJUSCULE après le POINT : parce qu’un POINT, ce n’est pas une VIRGULE, le POINT, c’est la FIN, et celui qui veut rebondir après la fin ferait mieux de voir les choses en grand. Car qui a envie de commencer petit ? »

« Un antisémite, c’est comme un cancéreux. A un stade trop avancé, ça ne sert à rien d’opérer. »

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :