Skip to content

Les séparées de Kéthévane Davrichewy

29 février 2012

Sabine Wespieser, 2012

 

 

Roman à deux voix : celle de Cécile, dans le coma, qui s’adresse à son amie Alice, et celle d’un narrateur extérieur qui raconte les événements du point de vue d’Alice.

 

C’est un roman sur la fuite du temps, sur l’amitié, sur l’amour, sur la perte de l’enfance, l’adolescence, le passage à l’âge adulte. Tout ça !

 

La narration n’est pas linéaire, on passe d’une époque à une autre, d’une histoire à une autre, sans jamais perdre le fil, c’est très adroitement écrit, les révélations nous sont offertes par petites touches délicates. L’écriture est douce, subtile et j’ai été très vite happée par leur histoire, leurs secrets, les non-dits, tout ce qui fait la vie et qui donne au roman un ton juste.

 

Ce livre, c’est la vie ! Avec les jalousies, les amours, les envies, les désirs, les incompréhensions, les connivences…

 

Je l’ai lu presque d’une traite, commencé à 5 h du matin, fini à midi. Ce fut un enchantement. J’émettrais juste un bémol : l’auteur a parsemé son texte de trop de questions, du type : « Saurait-il choisir ? Prendrait-il ce qu’Alice aurait aimé ? Le ferait-il sans même en avoir conscience ? Ou, au contraire, en prendrait-il le contrepied ? Voudrait-il effacer la moindre empreinte ? »

 

Et puis la part belle est faite aux années 80, les cinquantenaires seront peut-être nostalgiques à la lecture de certains passages, le roman commence d’ailleurs par cette image marquante « Le visage de François Mitterrand se dessinait peu à peu sur l’écran de télévision. Ses parents, leurs amis bondissaient hors des canapés, poussaient des hurlements. » 10 mai 1981. Rappelez-vous !

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :