Skip to content

Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti

27 mai 2011

 

C’est parce que j’ai vu ce livre partout sur les blogs que je l’ai acheté un jour dans un supermarché (eh oui !… et je n’en suis pas très fière). En plus, ce livre a été écrit par une suédoise, gage de qualité pour moi en ce moment qui apprécie la littérature nordique…

Et bien, j’aurais dû passer ma route !

Voilà un livre qui se lit facilement (trop), qui adopte un mode narratif qui aurait pu être intéressant (mais parfois lorsque je ne faisais pas attention à ce que je lisais, je ne savais pas s’il s’agissait de Désirée ou de Benny), mais qui, au final, n’est vraiment pas captivant.

C’est une caricature de deux mondes : celui de la campagne et celui de la ville. Tous les stéréotypes y passent. Le brave campagnard qui ne sait même pas décorer sa maison, qui passe son temps au cul des vaches et ne comprend pas qu’on puisse aimer les livres, qui s’habille sans goût etc… Et il y a autant de clichés sur la femme citadine !

Bien sûr, il y a de l’humour, c’est le seul atout du livre, d’ailleurs. Mais ce n’est pas suffisant pour faire passer tout le reste…

Et cerise sur le gâteau : j’ai trouvé la fin grotesque.

Bref, ce livre ne m’a pas convaincue. A la lecture de la quatrième de couverture, je me doutais bien que ce livre ne me conviendrait pas, mais je me suis laissé tenter, influencée par les très bonnes critiques que j’avais parcourues d’un œil semi-distrait.

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :