Skip to content

Lettre à mon ravisseur de Lucy Christopher

9 mars 2011

Quatrième de couverture : Ça s’est passé comme ça. J’ai été volée dans un aéroport. Enlevée à tout ce que je connaissais, tout ce qui était ma vie. Parachutée dans le sable et la chaleur. Tu me voulais pour longtemps. Et tu voulais que je t’aime.

Gallimard, 2010

Ça, c’est du lourd comme dirait Abd El Malik ! Voilà un roman qui parle d’un enlèvement et qui aborde, avec tact et subtilité, le thème du syndrome de Stockholm

Ce roman est classé en littérature ado, puisqu’il est édité par Gallimard-jeunesse, mais là, je trouve qu’il est très dense, difficile pour un public jeune. Ou alors ado, presque adulte, ado de 17-18 ans.

Il y a très peu d’action dans ce roman, c’est un suspense psychologique, mais point d’événements qui se succèdent à une allure effrénée. On est dans l’attente, la réflexion, l’observation. C’est un livre prenant, angoissant. Avec, peut-être, quelques longueurs… On est plongé dans un univers tellement différent du nôtre, qu’on se laisse facilement prendre au piège. Et le choix de l’utilisation de la deuxième personne du singulier permet au lecteur de s’impliquer dans l’histoire, de ressentir toutes les émotions de la narratrice, au plus près.

On en sort, les yeux plein de soleil et de sable, l’esprit remué, un peu sonné. Bah oui, ce n’est pas de la littérature jeunesse gnan-gnan, c’est du haut de gamme.

Le roman pousse le lecteur dans ses retranchements, l’oblige à une réflexion. On subit, comme la jeune fille, tout au long du livre et à la fin, comme elle, on se sent déstabilisé, perdu, on ne sait plus quoi penser du ravisseur ni de ses agissements. Je pense que c’était le but de l’auteur, et c’est parfaitement réussi.

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :