Skip to content

Les demeurées de Jeanne Benameur

22 décembre 2009

Quatrième de couverture : La mère, La Varienne, c’est l’idiote du village. La petite, c’est Luce. Quelque chose en elle s’est arrêté. Pourtant, à deux, elles forment un bloc d’amour. Invincible. L’école menace cette fusion. L’institutrice, Mademoiselle Solange, veut arracher l’enfant à l’ignorance, car le savoir est obligatoire. Mais peut-on franchir indemne le seuil de ce monde ?

Gallimard, 2002

 

Quel choc !

Une écriture poétique magnifique. Chaque mot, chaque expression, chaque phrase pèse, suscite une image. Il n’y a pas un mot de trop, pas un commentaire superflu, tout est condensé pour faire jaillir en nous une émotion.

Voilà un roman court, qu’on lit en une fois, et qui reste à tout jamais gravé en nous.

 

Le début du roman :

 

« Des mots charriés dans les veines. Les sons se hissent, trébuchent, tombent derrière la lèvre.

Abrutie.

Les eaux usées glissent du seau, éclaboussent.

La conscience est pauvre.

La main s’essuie au tablier de toile grossière.

Abrutie.

Les mots n’ont pas lieu d’être. Ils sont. »

 

Je me retiens de recopier ici des tas de passages qui m’ont émue, que j’ai lus et relus pour qu’ils s’imprègnent en moi. Quelle écriture ! On se sent petit face à un style aussi puissant…

 

Et puis, ce livre a aussi touché mon coeur d’enseignante. Il est une remise en question de la transmission du savoir. Apprendre quoi ? Comment ? Attendons-nous toujours des enfants ce qu’ils peuvent donner ? Ne donnons-nous pas de l’importance à des choses qui n’en ont pas ? Quelle école pour quel enfant ? Je crois qu’il faut que je lise aussi son livre « Présent ? »…

En attendant, lisez celui-ci, si ça n’est déjà fait !

 

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :