Skip to content

Falaises d’Olivier Adam

8 novembre 2009

Points, 2006

Olivier Adam est l’auteur des gens qui vont mal, qui souffrent, qui n’arrivent pas à communiquer, qui errent dans leur passé, dans leur présent… J’avais déjà beaucoup aimé A l’abri de rien, j’ai adoré celui-ci.
Ce que j’apprécie avant tout chez cet auteur, c’est son style. Un style envoûtant et chaotique, les mots s’entrechoquent, ils disent la vie, ils sont justes, percutants, ils nous font mal, et l’on se dit à chaque ligne « oui, c’est ça, c’est exactement ça ! ».

Et la construction du récit est lui aussi une réussite. Il est comme un puzzle. Chaque pièce éclaire le sens de l’histoire, mais pas toujours dans l’ordre chronologique. Des personnages cités en début de roman n’apparaissent qu’à la fin ou au milieu, j’aime être manipulée par l’auteur qui m’emmène où il le désire quand il le désire, je me laisse faire, parfois dans le flou et les vapeurs d’alcool, parfois dans une réalité plus crue, ou encore à l’abri de Claire et Chloé.

Ce roman est-il autobiographique ? Sa mère s’est-elle suicidée du haut des falaises d’Etretat ? Son père ne supportait-il pas ses enfants ? Peu importe, ce qu’il raconte là est si bien raconté, cela nous touche si puissamment qu’on s’en fiche de le savoir.

Avec le dernier chapitre, il universalise cette histoire :

« Nos vies sont les mêmes. Nos vies sont pareilles et défigurées. Nous pleurons les mêmes morts et vivons dans la compagnie sombre des fantômes, nos corps s’emmêlent et cherchent en vain l’impossible consolation. Infiniment perdus dans la foule, nos vies tiennent dans un dé à coudre. […] Nos vies sont les mêmes. Nos vies se débattent, crient dans la nuit, hurlent et tremblent de peur. Infiniment nous cherchons un abri… »

Et ce roman s’achève sur une note d’espoir, sur un ciel clair et lumineux, il termine par une ouverture :

« Je sais déjà qu’à mon réveil, quand j’ouvrirai les yeux les rideaux, tout sera calme et lumineux. »

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :