Skip to content

A l’abri de rien d’Olivier Adam

10 juillet 2009

2007, L’olivier

C’est indicible.
Ce roman m’a tellement remuée qu’il m’est impossible d’en résumer l’histoire objectivement. On ouvre le livre à la première page, et rapidement on est happé, entraîné dans un univers de misère, celle des réfugiés et celle de la narratrice. On fait la connaissance de personnages qui errent dans le monde, dans leur vie, dans leur mal-être. On souffre à leurs côtés, on se révolte, on s’apitoie, on se sent proche d’eux, on s’identifie aussi…

Dans un  style dépouillé qui nous heurte, nous touche, nous transperce, Marie nous raconte, nous livre pêle-mêle ses sentiments, son impuissance à vivre, ses angoisses, ses peurs, ses maux.

Ce roman nous laisse un goût salé d’embruns et de boue, au bord de la folie, du désespoir. Il nous touche au plus profond de notre être.

Un extrait du début :

Comment ça a commencé ? Comme ça je suppose : moi, seule dans la cuisine, le nez collé à la fenêtre où il n’y a rien. Rien. Pas besoin de préciser. Nous sommes si nombreux à vivre là. Des millions. De toute façon ça n’a pas d’importance, tous ces endroits se ressemblent, ils en finissent par se confondre. D’un bout à l’autre du pays, éparpillés ils se rejoignent, tissent une toile, un réseau, une strate, un monde parallèle et ignoré. Millions de maisons identiques aux murs crépis de pâle, de beige, de rose, millions de volets peints s’écaillant, de portes de garages mal ajustées, de jardinets cachés derrière, balançoires barbecues pensées géraniums, millions de téléviseurs allumés dans des salons Conforama. Millions d’hommes et de femmes, invisibles et noyés, d’existences imperceptibles et fondues. La vie banale des lotissements modernes. […]

Une chose est sûre, il faut absolument que je lise les autres romans d’Olivier Adam !

 

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :