Skip to content

Le coeur cousu de Carole Martinez

1 mai 2009

coeur cousu

Gallimard
2007
427 pages

Voici un premier roman d’une grande qualité, fin, original, poétique, qui se déroule dans une Espagne où règnent superstitions et secrets, magies et peurs.

On se retrouve dans un univers proche des romans sud-américains, ceux d’Isabel Allende ou de Garcia Marquez, on frise le merveilleux, le tragique, le lyrisme… La cocasserie de certaines situations est succulente. Les personnages sont inimitables : il y a l’héroïne qui coud, qui brode et dont les vêtements prennent vie, son mari qui la joue et la perd au combat de coqs, un révolutionnaire dont elle recoud le visage et ses filles qui ont toutes une particularité, un don surnaturel… Il y a aussi une mystérieuse boîte transmise de fille en fille, des prières magiques, deux accoucheuses, un ogre…
Et il y a surtout une écriture subtile, vivante qui porte cette histoire comme un cadeau. Des passages à lire et relire, à déguster, à savourer.

C’est un roman qui nous emporte loin de notre univers quotidien et matériel, dans un monde riche en couleurs, absolument magnifique.

 

Les premières lignes :

« Mon nom est Soledad.

Je suis née, dans ce pays où les corps sèchent, avec des bras morts incapables d’enlacer et de grandes mains inutiles.

Ma mère a avalé tant de sable, avant de trouver un mur derrière lequel accoucher, qu’il m’est passé dans le sang.

Ma peau masque un long sablier impuissant à se tarir.

Nue sous le soleil peut-être verrait-on par transparence l’écoulement sableux qui me traverse.

LA TRAVERSÉE

Il faudra bien que tout ce sable retourne un jour au désert.

 

A ma naissance, ma mère a lu ma solitude à venir.

Ni donner, ni recevoir, je ne saurais pas, jamais.

C’était inscrit dans la paume de mes mains, dans mon refus obstiné de respirer, de m’ouvrir à l’air vicié du dehors, dans cette volonté de résister au monde qui cherchait à s’engouffrer par tous mes trous, furetant autour de moi comme un jeune chien.

L’air est entré malgré moi et j’ai hurlé… »

 

Publicités
One Comment
  1. J’ai aussi adoré !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :